mardi 30 août 2016

Ainsi va la vie en Socialie... (52) - Spéciale rentrée.

(Macron quitte Bercy pour aller à l'Elysée poser sa dèm )


Emmanuel Macron a démissionné. Encore un à se barrer avant que le bateau Socialie n'ait définitivement coulé. Comme les 48 conseillers ministériels et directeurs de cabinets dont on a enregistré le départ ces deux derniers mois. De mémoire de politologue, on n'avait jamais vu cela à un an d'une élection présidentielle. Rien qu'au mois de juin 2016, ce ne sont pas moins de 8 directeurs de cabinets ministériels qui ont choisis de partir. C'est a l'Elysée, au ministère des finances et auprès du premier ministre que les départs sont les plus nombreux.

Pour remplacer Macron, Président a nommé... Michel Sapin qui (re-) devient donc ministre de l'économie et des finances. Comme en 1992. Il avait alors 40 ans.

Jusqu'ici François Fillon me laissait indifférent. Il a fallu qu'il prononce cette phrase stupide visant Sarkozy: " Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ? " pour que je comprenne vraiment la petitesse du bonhomme. Non pas tant parce qu'il visait Sarko mais parce que cette phrase a été employée pour trois raisons: faire parler de lui ( exister médiatiquement, créer le buzz ), se comparer à de Gaulle voire se poser comme l'égal de, envenimer une fichue primaire qui n'a vraiment pas besoin de l'être.

Encore un déséquilibré... Un homme est entré dans le commissariat de Toulouse et a blessé avec un couteau une fonctionnaire. Officiellement, il n'a pas crié Alluha Akbar. Ceci n'est pas un attentat.

L'hystérique de Matignon a prononcé cette phrase aussi rigolote que stupide: «Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu parce qu’elle nourrit le peuple, elle n’est pas voilée parce qu’elle est libre. C’est ça, la République». Il n'a pas fallu deux heures pour qu'il soit remis à sa place par quelques historiens. Une historienne, de gauche, fonctionnaire, s'est même permis de le traiter publiquement de crétin. Révélateur.

La gauche de gouvernement avec la quasi totalité des ministres présents a organisé un grand meeting de rentrée, sous haute protection, à Toulouse. 800 à 900 personnes présentes. Même Fillon a fait mieux avec près de 2 000 personnes à Sablé ce week-end.

Moins d'un an après son installation en grande pompe en France et malgré sa promesse de rester, le géant américain de la vidéo à la demande Netflix a déménagé son siège social aux Pays-Bas. Motif: imposition trop lourde en France.

Samedi, à la base de loisirs de Cergy (95), près de chez moi, rixe entre des chances pour la France et les maîtres-nageurs. Des militaires du plan Sentinelle ont du intervenir. Ils ont été aussitôt pris à partie par cette diversité heureuse qui les a insulté, caillassé et aspergé de boue. Les quelques adolescents interpellés ont tous été relâchés.

Au mois de mars, le gouvernement annonçait vouloir évacuer la jungle de Calais pour qu'il n' y reste, au maximum, plus que 2 000 migrants, le reste (environ 6 000 ) étant répartis à Grande Synthe et sur le reste du territoire avec ou sans le consentement des communes " accueillantes ". Au dernier bilan, ils sont aujourd'hui 10 000 dans cette jungle " évacuée ". Pour la seule journée d'hier, la marine italienne en a récupéré 6 500. Tout va bien.

Après 14 rounds de négociation et deux ans de travail, la France, pourtant partie prenante, réclame l'arrêt des discussions sur le Traité de libre échange économique. Etrange.

Les deux plus grands clubs de foot sont donc maintenant aux mains de capitaux étrangers. Le PSG aux Qataris, l'OM à un américain. L'aéroport de Toulouse est désormais chinois, et celui de Nice italien ( celui de Lyon est privatisé mais reste français ). C'est sans doute cela aussi la mondialisation. Que faire si ce n'est regretter que de moins en moins de groupes français peuvent ( ou veulent ) rivaliser avec ces capitaux extérieurs.

Les vacances sont finies, les syndicalistes sont de retour. Nouvelles manifestations prévues le 15 septembre à l'initiative de la CGT contre la loi Travail. 

Il y aurait encore 16% de Français pour avoir une bonne opinion de Président. Dingue, tout de même.

Débordée en cette période de rentrée scolaire, Belkacem a pris rendez-vous avec la société Niantics pour obtenir de celle-ci, créatrice du jeu, qu'il n'y ait pas de Pokemons rares dans les écoles. Remarquez qu'elle est un chouïa lucide la ministre puisqu'elle a déclaré: " je vais être la risée des réseaux sociaux ". Pari gagné ! C'est nouveau ça, des ministres qui se ridiculisent volontairement...

Le saviez-vous ? Tous partis et sensibilités confondus, Il y a actuellement 40 personnes à s'être déclaré candidat à la présidence de la République. Même Gérard Filoche se lance ! Quant à Macron, on ne sait pas encore s'il se présentera à la fichue primaire de la droite et du centre ou à la primaire des gauchistes.

Cette incroyable nouvelle a fait la Une du JT de France 2:  Une étude très sérieuse nous l'apprend; l'une de nos ancêtres, l’australopithèque Lucy, décédée il y a environ 3,2 millions d'années serait morte en... tombant d'un arbre, d'une hauteur d'environ 12 mètres. Ce qui fait dire à un savant interrogé que nos ancêtres savaient grimper aux arbres mais que l’exercice n'était sans doute pas aisé.

A fin juillet 2016, le nombre total de chômeurs toutes catégories confondues s'élève à 6 182 300, soit une progression de + 0,2 par rapport à juin, de + 0, 8 sur 3 mois. Le nombre d'entrées en stages de formation a progressé de + 66,4% et celui des radiations de + 11,1 %.

Allez, portez-vous bien, même en Socialie ! J'ai un couscous à préparer.

Folie passagère 3280.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

lundi 29 août 2016

L'air est de plus en plus irrespirable... Djihad, phase 2.


Je ne pensais pas faire de billet sur  Le Cénacle. Mais j'ai vu le JT de France 2 à 13h00.

Après l'histoire du burkini, voici maintenant celle du gars qui tient un restaurant gastronomique à Tremblay et qui, de manière stupide, demande à deux femmes voilées venues s'attabler de dégager. Et France 2 de nous raconter le truc et de donner la parole au restaurateur pour que celui-ci puisse publiquement s'excuser. Fin de l'histoire. Parce que France 2 ne nous dit pas tout...

Alors reprenons. 

A Tremblay, charmante ville du 9-3 où la diversité fait la loi et où police et pompiers ne circulent qu'avec prudence, un homme, Français de souche, a eu l'idée saugrenue d'ouvrir un restaurant gastronomique. Le menu type, avec les vins adéquats, est facturé 130 euros, le prix moyen d'un plat est d'environ 28 euros. A la carte: langouste, foie gras, jambon pata negra, côte de cochon ibérique... L'affaire fonctionne plutôt bien, l'homme a bonne réputation, mieux vaut réserver.

Bref, nous le voyons, un restaurant où je n'irai pas déjeuner tous les jours malgré cette carte appétissante et son choix de vins et d'alcool sympathiques. Et c'est dans cet endroit que deux femmes voilées décident d'aller manger. Et puisqu'elles sont voilées, on peut supposer qu'elles sont attachées à certains principes comme par exemple ne pas aller déjeuner dans un restaurant haram, commercialisant du porc et de l'alcool, qui plus est sans être accompagnées... Mais elles y vont quand même.

Il fait chaud, très chaud et le restaurateur s'emballe lamentablement, leur demande de partir parce que voilées, dit que tous les musulmans sont des terroristes, blablabla, qu'il a un ami qui est mort au Bataclan, etc... Les deux dames répondent mais acceptent de partir, non sans avoir filmé toute la scène. On en entend même une parler au téléphone et dire à quelqu'un " ne viens pas seul. " puis " la police arrive ". Inutile de dire que personne n'a cherché à savoir qui était ce monsieur qui devait ne pas venir seul ni qui avait prévenu la police, pas le restaurateur en tout cas...

Et à peine l'incident clos que la vidéo de l'incident est publiée sur les réseaux sociaux par, non les deux femmes, mais une copine, Karima AbdelRahman Bint Mohammed, dont la page facebook ne laisse aucun doute quant à son intégrisme religieux ( cf la photo ci-dessus ). Et aussitôt les réseaux sociaux de s'enflammer: Rhoooo, le vilain raciste de restaurateur ! Discrimination ! sectarisme ! stigmatisation ! Les femmes musulmanes voilées ont le droit d'aller où elles veulent, à la plage comme au restaurant, même si celui-ci n'est pas franchement halal ! Les associations sont contactées, les plaintes vont tomber. Le Collectif contre l'Islamophobie, contacté par la copine, se saisit du truc et son directeur, tout juste revenu du camp décolonial interdit aux blancs et aux juifs où il donnait conférence, annonce porter plainte. L'on voit même Karim Achoui, avocat véreux rayé du barreau français et exerçant en Algérie, s'en émouvoir sur twitter et sur facebook; son association, la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans dont il est président portera elle aussi plainte. Manquait plus qu'un membre du gouvernement s'en mêle, c'est Laurence Rossignol, bien connue pour son féminisme chevillée au corps et ses sympathies pour la diversité, ministre DES familles qui s'y colle en saisissant, je cite: " la DILCRA afin d'engager investigations et sanctions contre le comportement intolérable de ce patron de restaurant Cenacle ".

Depuis, le site internet du restaurateur est assailli de commentateurs n'y ayant jamais mangé mais qui trouvent les chiottes dégoûtants (sic), même chose sur les sites type tripadvisor de référencement et de commentaires sur les restaurants et hôtels. Normal, la copine et le CCIF ont appelé à, je cite, " pourrir la réputation de l'établissement ". Le restaurant gastronomique est devenu un infâme cantine tenue par un odieux raciste. Le gars est obligé de déménager avec sa famille pour raison de sécurité, leur logement étant situé au dessus du restaurant et la police veille...

Mais personne, publiquement en tout cas et certainement pas France 2, pour dénoncer ( ou au moins évoquer cette possibilité ) ce qui n'est visiblement qu'une affaire de provocation montée de toute pièces par deux jeunes femmes... Commanditées les bâchées ?

Me viendrait-il à l'idée d'aller bras dessus, bras dessous, avec mon compagnon, déjeuner dans une cantine halal ? Non bien sûr, tant pour ma sécurité, mes papilles que par mon absence totale de volonté de provoquer. Que faisaient-elles, là ?

Après la femme en burkini shootée opportunément au téléobjectif en train de se faire poisser par les flics sur la plage de Cannes, voici don l'affaire du Cénacle. Provocations, manipulations, mises en scène, victimisation, justice saisie, etc..., la phase deux du djihad, le djihad défensif, est enclenchée. Ce genre d'affaires va se multiplier, l'air va devenir de plus en plus irrespirable...

A quand la phase 3 ?

Folie passagère 3279.
Résultat de recherche d'images pour "djihad paris" Résultat de recherche d'images pour "djihad paris"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

samedi 27 août 2016

L'Islam se joue de la laïcité républicaine...


Ce n'est pas comme si nous avions 6 millions de chômeurs, 8 millions de précaires, une dette abyssale, des SDF bien de chez nous qui crèvent au soleil, des migrants en veux-tu, en voilà, un déficit commercial énorme, j'en passe et des pires, nous avons en plus le burkini ! Rendez-vous compte, nous avons le burkini ! Quelle richesse que ce truc là pour nos médias, nos politiciens, les commentateurs patentés, les associations subventionnées, les antiwacistes et disons le, pour nous aussi blogueurs... En voilà un truc qui meuble ! C'est pourtant si con, un burkini: du tissu ni plus, ni moins, pas de quoi en faire un plat ni même de déranger en plein sommeil estival les sages du conseil d'Etat pour statuer dessus.

Nan, j'déconne, bien sûr, mais c'est pourtant ce que j'ai lu sur certains sites et quelques blogs: on aurait du la fermer, ne pas faire mousser le truc, étouffer l'affaire parce que vous allez voir que maintenant des burkinis, il va en pousser de partout. Va y avoir rupture de stock ! Et pas seulement, parce qu'itou, les bâchées de la tête au pieds, ça va se multiplier comme des petits pains sur nos trottoirs ! 

Ben oui, quoi, l'avocat de la ligue des droits de l'homme, il l'a dit, l'arrêté des sages annulant l'interdiction du burkini à Villeneuve Loubet, c'est la victoire de la liberté des femmes ! Et oui, m'sieurs, dames, au pays des Lumières de plus en plus fadasses et de la liberté sur le fronton de nos mairies, se voiler, se bâcher et s'enfermer par 40° sous des tissus, c'est être libre... si l'on est muzz ! Bravo, on avance ! Bravo Madame, vous qui vous êtes fait opportunément alpaguer par la maréchaussée sur la plage de Cannes en burqini bleu, vous pouvez dès demain y retourner, avec vos copines. Bravo mec, toi que j'ai entendu sur BFM, patron du machin contre l'islamophobie, t'as gagné, t'as visé juste: interdire le burqitruc, c'est que du racisme ! Bravo les cons !

Ceci dit, ils pouvaient faire quoi les sages endormis ? Maintenir l'interdiction et victimiser la population musulmane et femmes suffisamment " libérées" pour se bâcher ou bien devaient-ils interdire d'interdire et donner libre cours à la prolifération stimulée par les imams intégristes des tenues halal ? Cornélien, comme choix ! Sans doute ont-il fait le moins pire en attendant que les plages se vident...

Le mal est fait et il est fait depuis trop longtemps. Paris n'est pas encore Londres, mais on y vient, lentement, de moins en moins lentement, mais sûrement. Que faire pour lutter contre ?

J'ai appris récemment que l'Islam était devenue cette année la première religion pratiquée en France: 8% de la population musulmane déclare pratiquer régulièrement ou souvent contre seulement 4% pour les catholiques. Faut-il espérer un retour de la pratique religieuse catholique pour contrer cet envahissement ? Faut-il croire que nous nous musulmanisons au rythme où nos églises se vident ? Possible. 

La révolution puis les hussards noirs de la République ainsi que les laïcards (mais pas qu'eux...) auront quelque part réussi leur coup: Avec leur fumeuse laïcité républicaine, ils auront peu à peu étouffé la catholicité française et la pratique religieuse; c'était le but et nous avons cédé. On voit où nous en sommes aujourd'hui. L'Islam, lui, se joue de la laïcité et des discours républicains.

Au fait, burkini, c'est avec un " k " comme bikini ou avec un " q " comme burqa ?

Folie passagère 3278.
Résultat de recherche d'images pour "église désertée"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

vendredi 26 août 2016

Pourquoi je soutiens Nicolas Sarkozy

chateaurenard, nicolas, sarkozy, promesses

Puisque Nicolas Sarkozy est maintenant officiellement candidat à la Présidence de la République, je rediffuse le billet que j'avais publié il y a tout juste un an et demi, en février 2015. Je n'en change pas une virgule. Je l'ai attentivement écouté, hier, lors de son premier meeting de campagne. J'ai entendu tout ce que je voulais entendre; un discours offensif avec des propositions chocs que j'approuve de A à Z. Pour les gneus-gneus qui viendraient ici commenter en disant: et comment il finance, et comment il met en place, etc..., ne vous fatiguez pas, le mode d'emploi viendra en son temps.

Ainsi j'écrivais:

" On me demande souvent comment quelqu'un d'aussi intelligent que moi peut (encore) soutenir Nicolas Sarkozy. J'en entends même certains se payer ma fiole à ce sujet. Soit. Que ceux-ci en soient assurés, je me contrefous de leurs sarcasmes ou moqueries, comme des millions de gens, comme les 100 159 adhérents qui ont voté pour lui lors de l'élection pour la présidence de l'UMP.

Je reconnais volontiers que de 2007 à 2012, sa présidence n'a pas été parfaite, loin s'en faut, que des erreurs ont été commises et que toutes les promesses n'ont pas été tenues. Je ne referais pas le bilan car il y a autant de manière de le faire que de juger d'une oeuvre d'art. C'est donc le Nicolas Sarkozy de demain que je soutiens.

Pourquoi, c'est assez simple en fait. J'accepte et approuve, faute d'avoir à court et moyen terme d'autre choix, le système en place. Nous sommes en démocratie, nous élisons des maires, des députés, des sénateurs, un président. Notre système, notre République fonctionnent ainsi, je l'accepte, je joue le jeu ( i-e, je vote dès que j'en ai l'occasion). A chaque élection à laquelle je prends part en tant qu'électeur, je m'efforce de me renseigner au mieux sur les différents candidats en lice et j'étudie leurs programmes avec d'autant plus de minutie que l'enjeu est important. Après, je vote pour celui qui se rapproche le plus de mes convictions, celui en qui j'ai le plus confiance, celui qui me décevra le moins, celui qui sera le plus à même de mener ma ville, mon département, ma région, mon pays dans le sens que je souhaite. Aucun candidat n'est jamais parfait, toutes les promesses ne retiennent pas mon attention, je pèse le pour et le contre et je saupoudre d'une dose d'affect... et je vote. Ainsi par exemple, dans ma petite ville, aux municipales, j'ai voté pour un mec moche, gros, pas sympa mais je n'avais pas le choix, en face, il n'y avait que des gauchistes. Par contre, depuis que mon maire a été élu, dès qu'il fait un pet de travers, je ne me prive pas pour lui dire. Je participe.

Revenons à Sarkozy. J'agis de la même façon (n'oubliez pas le principe, j'accepte le système et toussa). Je regarde le paysage politique et l'ensemble des acteurs en présence, de gauche à droite. Pour ce qui est de la gauche, le tour est vite fait, aucun ne m’intéresse. Même pas Valls qui depuis qu'il est ministre n'a strictement rien de positif à mettre à son actif. 

A droite, je me pose la question de savoir qui peut demain avoir le plus de chance de nous débarrasser des socialistes et de tous ces progressistes à deux balles. Je cherche à savoir qui est le plus à même de diriger le pays et de préserver à celui-ci un minimum ( ou le maximum) de souveraineté dans un monde qui, hélas, le permet de moins en moins.  Je cherche celui qui me semble être le plus à même de défendre au mieux ce que je suis: Français de souche et fier de l'être (quand tant d'autres s'en foutent), viscéralement attaché aux racines chrétiennes de la France, à son histoire, à sa singularité, à son identité, à son drapeau, etc... Je regarde et cherche celui qui a le plus d 'expérience pour être opérationnel dès son élection en 2017, nous n'avons plus de temps à perdre. Je cherche celui qui a la stature d'un chef d'Etat, les relations, un maximum de crédibilité. Je cherche celui qui a un casier judiciaire vierge, je l'ai déjà écrit, je ne voterai jamais pour un repris de justice. Je suis un "droitiste de tradition", j'ai la culture du chef. Je cherche moins un économiste - les politiciens n'ont plus depuis longtemps la main en matière d'économie - qu'un politique apte à défendre mes valeurs et peu enclin à nous entraîner dans des délires progressistes du genre GPA, ABCD, et tutti. Je ne veux pas d'un dhimmi. Je veux un gars qui soit capable de dire niet quand il le faut à l'Europe, à l'Otan, à qui il faudra dire non quand il s'agira de défendre nos intérêts. Je cherche celui qui à défaut de ré-enchanter le rêve saura donner un sens au pays et un peu d'espoir. Je cherche celui qui peut raviver le Trocadéro ou La Concorde de 2012.

Une fois que j'ai posé tout ça.  Qui me reste-t-il ? Juppé, il n'est pas de droite, il fraye avec l'ennemi, il est dépassé, il a été condamné. Bruno Le Maire ? Pour 2017, non, un peu jeune-pas-cassé comme on disait à Djibouti, premier ministre, oui, pourquoi pas. Fillon ? Non, je n'aime pas ceux qui crachent dans la soupe. NKM ? Une boboïde prête à voter PS à la moindre législative partielle ? Non, trop jeune et encore une fois, pas certain que la France soit prête à accepter une femme à la présidence. Xavier Bertrand ? C'est qui ? Marine Le Pen ? Même pas en rêve ni en cauchemar, elle n'a pas (encore) les moyens de ses ambitions. Qui d'autre ? Personne à part... Nicolas Sarkozy. Simple, non ?

Alors attention, je ne dis pas que Nicolas Sarkozy est capable de répondre à toutes mes attentes, je sais même qu'il peut encore me décevoir, je ne suis pas un perdreau de l'année, j'estime juste qu'il est le plus à même...

Parce que sinon, à part Nicolas Sarkozy, et en l'état actuel des choses, du pays et de l'offre disponible, vous avez qui à me proposer ? Pour 2017 ? "

Folie passagère 3277.
Résultat de recherche d'images pour "présidentielle 2017"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

jeudi 25 août 2016

Un poison nommé Bayrou



Quelle plaie celui-là ! Il a déclaré que si Nicolas Sarkozy gagnait la primaire de la droite et du centre, au détriment de Juppé, cela signerait «à l'instant» le déclenchement d'une résistance préparée de longue date. Autrement dit, il se présenterait au premier tour de l'élection présidentielle.

Quelle haine peut à ce point agiter un bonhomme qui ne pèse plus grand chose pour qu'il en vienne à nous faire prendre un risque non négligeable de refaire passer Président ? Par deux fois, en 2007 et 2012, Bayrou s'est opposé frontalement à Sarkozy. Son soutien clair a sans nul doute permis à Hollande d'être élu. On voit où nous en sommes aujourd'hui... Et le gars est prêt à remettre le couvert. 9% des voix en 2012... il en a manqué moins de 3 pour que Sarkozy repasse.

La haine justement... J'ai eu beau chercher, je n'ai pas réussi à trouver ce qui a pu susciter tant de haine pour Sarko chez Bayrou. C'est pas une valeur chrétienne, ça, la haine et pourtant c'es bien de cela qu'il s'agit, non ? Dans son programme, Hollande avait promis le mariage zinzin, promis de faire évoluer l'euthanasie, promis la gratuité totale des actes concourant à une IVG, etc... Plus largement, selon moi, l'idéologie qui anime la gauche est aux antipodes de ce qu'un catholique qui se dit fervent pratiquant peut cautionner. Et pourtant Bayrou a apporté son soutien à Hollande. Sa haine de Sarko a emporté ses convictions. Sans état d'âme !

Et le voilà qui voudrait à nouveau prendre le risque de reconduire la gauche une nouvelle fois. La gauche de Hollande, de Valls, de Cazeneuve, de Taubira, de Todeschini, de Touraine, de Belkacem, de Le Roux, de Binet, de Peillon, de Rihan-Cypel, des franc-macs, j'en passe et des pires, tous prompts à bouffer du curé... Les mêmes qui ont su, en 2012, si bien capter le vote musulman. Voilà avec qui Bayrou entend jouer et perdre. Parce qu'il perdra. Et qu'en perdant, il condamnera la France.

Qu'il se présente au premier tour de 2017 pour s'opposer plus à Sarko qu'à la gauche, il fera quoi comme score ? 9% comme la dernière fois ? 5 % ? 15% ? Suffisamment en tout cas pour favoriser la présence d'un candidat de gauche au deuxième tour; quand Sarkozy et La Marine en feront probablement autour de 3 fois plus.

En novembre 2015, on prêta à Sarko les propos suivants: " Bayrou ? Mais on a intérêt à ce que Bayrou soit candidat ! Regardez les chiffres : au deuxième tour, le tiers de ses électeurs votent pour moi… Et au premier ? Au premier tour, il prend à la gauche ! C'est simple, Bayrou c'est le Taubira de Hollande ! ". Possible mais je n'en prendrai pas le pari. 8 jours après il y eut le Bataclan, les terrasses, le stade de France puis St Quentin, Nice, Magnanville, les burqini, etc... Le FN fera certainement un score très élevé au premier tour; la droite et le centre se doivent d'arriver avec le plus haut score possible au soir du premier tour. Avec une candidature de Bayrou, c'est la possibilité de voir le FN arriver en tête du premier tour. Et ce poison de Bayrou d'appeler une nouvelle fois à voter pour la gauche ou bien d'appeler à voter pour celui qu'il déteste. Pire, il pourrait se taire quitte, une nouvelle fois à se renier, ses convictions avec. Un poison, vous dis-je. Un poison que Houellebecq dans son livre Soumission voyait en premier ministre du Président de la République Française fraîchement élu, Mohammed Ben Abbes !

Quant à Juppé et Bayrou, posez-vous la question de savoir qui ils soutiendront si d'aventure le FN se trouvait au second tour face à un candidat de gauche ...

NB: Je vous invite, si vous avez le temps et l'envie, de lire la bio wikipédia de Bayrou, on y trouve quelques perles... comme par exemple son souhait, un moment de faire alliance avec le parti socialiste ou son passage à la très controversée communauté des Béatitudes.

Folie passagère 3276
Résultat de recherche d'images pour "françois bayrou et françois hollande"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

mercredi 24 août 2016

Communautarisme muzz et désastre à venir...

Afficher l'image d'origine

Ils commencent sérieusement à me les briser menu avec leur burkini-machin, leur djellaba-truc, leur niqab et autre hidjab. Plus on tente d'en limiter ou d'en interdire le port et plus on en voit apparaître. Dans certains quartiers on ne voit que ça. Et là où il y a encore 1 an, il n'y en avait pas, ils y sont maintenant. Tenez, même sur MES plages du Cotentin, j'en ai vu; inimaginable, 6 mois plutôt. Et cet après-midi, j'en ai vu un demi-troupeau dans ma bonne ville. Autrefois, des Françaises se battaient pour avoir le droit de ne pas porter de sous-tifs et aujourd'hui d'autres Françaises font de la provoc' pour pouvoir porter le voile ou s'ensacher de la tête aux pieds. Question d’identité, de liberté, de religion ?  Où c'est qu'on va ? Jusqu'où ira-t-on ?

Plus on tente d'en limiter ou d'en interdire le port et plus on en voit apparaître. A croire qu'ils ou elles le font exprès. Y en aurait-il moins si le port de ces étouffoirs venait à être autorisé ? Un gars à la radio, une bonne conscience de gauche dont j'ai oublié le nom, affirmait doctement qu'en les interdisant, nous, pays des Droits de l'Homme et de la liberté, on victimisait ces gens-là et que par voie de conséquence, nous serions coupables d'atteindre à leur liberté d'être ce qu'ils sont. Et hop ! Nous voilà devenus liberticides. Des baffes ! On est en France, on s'habille à la française. Cela parait si simple.

Oups, on me dit qu'ils sont 7 millions, à la louche, que fera-t-on lorsqu'il y en aura 1 puis 2 puis 3 millions puis... qui, Français ou pas, se bâcheront de la tête au pied ? On les verbalise ? On installe sur les trottoirs des radars à voiles, la contredanse qui arrive directement à la maison ? Mais ils s'en foutent des contredanses, ils ne les paieront pas. D'ailleurs, combien ont été verbalisé ? 22 qu'il a dit le sinistre Cazeneuve, cet été, sur NOS plages. Autant dire rien puisqu'aucune, aucun, n'ont été verbalisés à Cergy-le-Haut ou à Garges-les-Gonesses, encore moins à Barbès.

Autant que moi elles vous dérangent ces bâchées et ces salafistes en djellaba,  nous sommes d'accord, mais comment fait-on pour limiter cette aussi odieuse que ridicule mode vestimentaire, mode vestimentaire aussi revendicative qu'idéologique ? N'est-il point trop tard pour revenir dessus ? Peut-on encore circoncire ces coups de boute-feux contre notre identité et notre p'tain de sacro sainte laïcité ?

On a merdé, on a laissé faire. Nos politiciens ont merdé à ce sujet, ils ont laissé faire. Le ver est dans le fruit et si dans mon jardin et avec mes pommiers je sais comment l'éradiquer, ce ver, là, je ne sais pas et je suis certain que personne n'a la solution. C'est bien là le problème. Sommes-nous condamnés à voir nos rues, nos trottoirs, nos magasins, nos villes et nos quartiers envahis par tous ces emburquanibé(e)s ? Sommes-nous condamnés à voir ici ce qui nous insupporte à Londres, à Bruxelles, à Dubaï, à Téhéran, à Abou Dhabi... ou à Sarcelles  ?

Le communautarisme muzz gagne chaque semaine, tous les jours, du terrain et personne ne semble pouvoir enrayer le désastre à venir. Pourquoi ?

Folie passagère 3275.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Évacuation Sainte Rita